Banque AZ / Banque / De nouveaux billets de banque en euros vont arriver en 2026
De nouveaux billets de banque en euros vont arriver en 2026

De nouveaux billets de banque en euros vont arriver en 2026

Geoffroy Barre

En 2024, certains billets de banque en euros vont disparaître. Cette évolution, orchestrée par la Banque Centrale Européenne (BCE) sous la direction de Christine Lagarde, vise à refléter la diversité et l’harmonie de la zone euro tout en répondant aux défis de la digitalisation des transactions financières.

La BCE a lancé un vaste processus de consultation publique pour recueillir les préférences du public sur différents thèmes relatifs à la conception des futurs billets. Finalement, deux thèmes ont été retenus : la culture européenne et fleuves et oiseaux. Un concours de graphisme sera organisé pour élire les designs gagnants, permettant ainsi une participation active des Européens à cette transformation. Les designs finaux, attendus pour 2024, viseront à produire des billets esthétiquement plaisants, dotés de dispositifs de sécurité avancés et respectueux de l’environnement.

Alors que l’argent liquide perd progressivement sa prépondérance dans une ère de plus en plus numérique, la BCE reste tout de même attachée à la monnaie physique. En 2022, seulement 59% des transactions étaient effectuées en espèces, contre 72% trois ans auparavant. La BCE cherche ainsi un équilibre entre la modernité et la tradition, consciente que les billets de banque sont plus qu’un simple moyen de transaction ; ils sont le reflet d’une identité commune et d’un héritage partagé.

Ces nouveaux billets, attendus pour 2026, marqueront une étape importante dans l’histoire de la monnaie européenne.

En parallèle, une étude de la BCE conclut que le coût environnemental du cash ne représente que 0,01% des émissions d’un Européen moyen. Les principaux facteurs contribuant à l’empreinte environnementale des billets sont la consommation d’énergie des distributeurs automatiques de billets (DAB) et le transport de fonds. La BCE s’engage à rendre les billets en euros aussi respectueux de l’environnement que possible, tout en veillant à ce que les espèces soient largement accessibles et acceptées.

A LIRE  Nickel accepte désormais le dépôt de chèques

La Banque de France, premier producteur de billets en euros parmi les onze imprimeries en zone euro, a statué cette année la construction d’une nouvelle imprimerie de billets en remplacement de l’usine actuelle de Chamalières, à côté de Clermont-Ferrand. À la réalisation du projet en 2026, la France devrait disposer du pôle de production publique de billets (papeterie et imprimerie) le plus moderne, efficace et écologique d’Europe.

Cette évolution des billets de banque en euros s’inscrit dans un contexte plus large de transformation économique et environnementale. On remarque l’engagement de l’Europe à concilier progrès technologique, respect de l’environnement et préservation de son patrimoine culturel et historique.